Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 avril 2008

Soutien au peuple tibétain

SOLIDARITÉ EN MAIRIE - UN DRAPEAU POUR LE TIBET

Drapeau du Tibet

On reparle beaucoup du Tibet à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin. C’est à juste titre. A Calais, notre action pour le soutien au peuple tibétain et pour la défense des Droits de l’Homme ne date pas d’hier. Le Conseil Municipal de Calais, sous l’impulsion des élus écologistes, avait déjà voté le 27 mars 2000 une motion de soutien au peuple tibétain et adressé un courrier officiel signé par le maire aux autorités chinoises pour demander la libération de deux prisonniers parrainés et pour réclamer de façon plus générale la liberté pour le peuple tibétain.

Deux ans plus tard, en décidant d'exposer en permanence le drapeau tibétain à l’entrée de la mairie, la municipalité de Calais s'était associée pleinement à la campagne européenne "Un drapeau pour un statut de pleine autonomie pour le Tibet". Cette action venait s'ajouter à la commémoration chaque année du soulèvement des Tibétains à Lhassa le 10 mars 1959. L'inauguration en mairie de Calais, à l'initiative de la municipalité, plus particulièrement du groupe écologiste, et en collaboration avec le Collectif Tibet-Calais qui coordonne l'opération localement avait eu lieu le jeudi 7 mars 2002 en présence du maire de Calais, Jacky Hénin et des élus écologistes.

Un drapeau pour le Tibet

J’ai proposé à la nouvelle municipalité d’arborer en extérieur, au fronton de l’hôtel de ville de Calais, le drapeau tibétain jusqu’à la fin des JO de Pékin, afin de manifester de façon éclatante le soutien des Calaisiens au peuple tibétain. J’ai également proposé de présenter au prochain conseil municipal une nouvelle motion de soutien, actualisée.

Jean-Marc BEN, conseiller municipal écologiste de Calais

 

***************************************************************

LETTRE ENVOYÉE A NATACHA BOUCHART, MAIRE DE CALAIS 

Calais, le 6 avril 2008 

Madame le Maire,

Comme vous le savez des moines et des laïcs tibétains ont entrepris depuis quelque temps des mouvements de protestation contre le régime d’occupation de la République Populaire de Chine au Tibet. Les autorités chinoises ont réprimé ces manifestations et nous apprenons ce jour que des hommes sont tombés sous des balles chinoises.

Il est évident que les Tibétains manifestent massivement car pour eux l’organisation des JO en Chine représente une occasion unique, et peut être la dernière, de faire valoir leurs droits et aspirations à l’autonomie au moins et à la liberté. Il est clair qu’en tant qu’hôte des JO, la Chine se doit de respecter les valeurs de paix et de fraternité entre les peuples. Elle ne peut donc réprimer la non-violence tibétaine par la force et la mort. Le monde entier doit au moins lui rappeler qu’accueillir les JO n’est pas un cadeau. Cela implique des devoirs.

Je vous sollicite, Madame le Maire, pour qu’ensemble nous exprimions une réaction forte face aux derniers évènements.

Lors des précédents mandats, nous avions été, les élus écologistes, à l’origine d’une motion de soutien au Conseil Municipal du 27 mars 2000, en demandant notamment la libération de deux prisonniers que nous avions parrainés et pour réclamer de façon plus générale la liberté pour le peuple tibétain.

Deux ans plus tard, en décidant d'exposer en permanence le drapeau tibétain à l’entrée de la mairie, la municipalité de Calais s'était associée pleinement à la campagne européenne "Un drapeau pour un statut de pleine autonomie pour le Tibet". Cette action venait s'ajouter à la commémoration chaque année du soulèvement des Tibétains à Lhassa le 10 mars 1959. L'inauguration en mairie de Calais, à l'initiative de la municipalité, plus particulièrement du groupe écologiste, et en collaboration avec le Collectif Tibet-Calais qui coordonne l'opération localement, avait eu lieu le jeudi 7 mars 2002 en présence du maire de Calais, des élus écologistes et de notre regrettée amie, Véronique Desenclos.

Décidons d’arborer en extérieur, au fronton de l’hôtel de ville, le drapeau tibétain jusqu’à la fin des JO de Pékin, afin de manifester de façon éclatante le soutien des Calaisiens au peuple tibétain.

Nous vous proposons également de voter une nouvelle motion actualisée au prochain conseil municipal. Vous trouverez ci-joint un modèle que nous pouvons retravailler ensemble, si vous le souhaitez.

Bien cordialement, et amicalement,

Jean-Marc BEN, conseiller municipal écologiste 

Le site de Tibet-Info

15:45 Publié dans Initiatives | Lien permanent