Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 mars 2008

L'écologie s'impose à la nouvelle majorité municipale de Calais

1651452331.jpgScoop !    Poisson d’Avril ! 

Jean-Marc Ben, ex-adjoint à l’environnement de Jacky Hénin, rejoint la majorité municipale. Il retrouvera son poste d’adjoint à l’environnement par une permutation avec son homologue actuel, avec en plus une délégation aux Relations Internationales. Il devrait également obtenir un poste de vice-président à la CAC, où il continuera de s’occuper d’environnement et de transport, pour suivre notamment le dossier de la zone naturelle du Colombier-Virval et des énergies renouvelables, et initier une réflexion communautaire sur le tramway.

A vrai dire, cette information n’est qu’une demie surprise. Natacha Bouchart avait elle-même confirmé sa volonté de poursuivre son ouverture et d’élargir encore sa majorité. Jean-Marc Ben, de son côté, en avançant le « mieux-disant écologique », avait reconnu que l’écologie n’avait pas vraiment été intégrée par l’équipe sortante, « à tel point que le Grenelle de l’Environnement a pu sembler un moment plus ambitieux que le programme commun municipal ». Il avait été approché par Natacha Bouchart avant la campagne mais ne se sentait pas « capable de franchir le pas ».

Au moment de l’investiture du nouveau conseil municipal le 22 mars, il avait été l’un des seuls membres de la liste « Oui pour Calais » à applaudir l’élection de Natacha Bouchart au poste de maire et le seul conseiller municipal de l’ « opposition » à participer à la réception qui suivait. « Un acte purement républicain », s’était-il contenté de déclarer alors.

Voilà en tout cas une vraie bombe à retardement qui bousculera un peu plus le microcosme politique local.

13:00 Publié dans Humour | Lien permanent