Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 septembre 2007

Compte-rendu de la réunion du 12 septembre 2007

LES ECOLOGISTES DU CALAISIS, 104 rue Léon Jouhaux, 62100 Calais

Tél : 03 21 36 89 26                    Portable : 06 62 47 70 94

Email : ecologistes.calaisis@free.fr

Calais, le 13 septembre 2007

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2007

Présents : Françoise BEN, Jean-Marc BEN, André BIDEAUX, Véronique DEVENDER, Olivier DUBOCQUET, Georges FIOLET, Paulette FIOLET, Philippe HOCHART, Sabrina JOSSIEN, Jean-Philippe LEFLON, Françoise LOY, Christian LOUCHEZ, Catherine PELABON, Marc PELABON, Jean-Marc STRUYE, Nicolas VASSEUR

Excusés : Elodie DUPONT, Elisabeth POELMAN, Jean-Louis VANGOETHEM, Lola ZAMORANO

I. LE GROUPE

     Le groupe a été créé le 4 juillet 2007 autour des élus écologistes de Calais et de militants écologistes. Nous sommes un peu plus d’une vingtaine d’adhérents pour l’instant. Nous attendons la confirmation de nouvelles adhésions. 

     Le montant de l’adhésion : 15 euros (20 euros pour un couple, 5 euros pour étudiants, chômeurs…). Les chèques d’adhésion ou de dons doivent être établis sous l’intitulé LES ECOLOGISTES DU CALAISIS.

     Le groupe a été déclaré à la sous-préfecture de Calais et l’annonce est parue dans le Journal Officiel du 18 août 2007, 139è année n° 33.

     Un compte bancaire va être ouvert, sous la responsabilité de Catherine Pélabon et de Véronique Devender.

     Nous avons décidé d’avoir un logo. Véronique Devender se charge de sa conception et présentera plusieurs projets ultérieurement.

     Un certain nombre d’actions est envisagé. Le débat s’engage sur les bandes cyclables de l’avenue Blériot, de l’avenue Curie et du Boulevard du 8 mai. Egalement sur les nuisances de l’entreprise Vandamme rue des Salines.

II. LES MUNICIPALES

     La question concerne surtout Calais, mais on peut envisager éventuellement une présence écologiste dans d’autres localités. 

     Pour Calais, le groupe accepte à l’unanimité la stratégie proposée. Nous sommes plutôt favorables à une union dès le 1er tour mais uniquement si  nos demandes essentielles sont acceptées : 1) une vraie latitude d’action dans nos domaines de prédilection ; 2) une écologie transversale, en rapport étroit avec le DGST et le DGAS (l'écologie traverse la problématique des travaux, de voirie, d'urbanisme, de transport, de développement économique, développement social...) ; 3) une redynamisation du Département de l’Environnement, dotée de moyens nouveaux, de postes supplémentaires et d’un(e) directeur(trice) désigné par nous ; 4) La reconduction des délégations existantes au sein des organismes (CAC en vice-présidence, SEVADEC en vice-présidence…) ou mieux ; 5) des négociations basées sur 6 éligibles, 3 membres du bureau municipal (JMB, CL, CP). Si les propositions du PCF se résument à la reconduction pure et simple de l’existant et qu’elles ne constituent pas un « mieux » en termes de programme et de postes, le groupe travaillera résolument à la constitution d’une liste autonome des écologistes pour le 1er tour.

     Nos axes de travail (inventaire non exhaustif): 1) développement des transports doux (vraie politique du vélo, tramway à avancer comme projet structurant…) ; 2) développement des énergies alternatives et de l’écoconstruction (mettre des clauses en ce sens dans les garanties d’emprunt et en faire une promotion municipale) ; 3) rattachement au moins du service Jardins et du service Flux et énergie à la Direction de l’environnement. ; 4) repenser l’urbanisme durable ; 5) développement de la valorisation des déchets : véritable généralisation y compris sur les boulevards ; 6) préservation et développement des espaces verts et des zones humides. Réhabiliter l’arbre et la nature dans la ville ; 7) développement de la démocratie locale : revoir les conseils de quartier et prévoir un vrai budget, pour ne pas avoir de coquilles vides mais au contraire des vrais projets de quartier ; 8) amélioration du service public en général, être à l’écoute de la population ; 9) établissement d’un agenda 21. Une discussion s’engage sur ces points. Il est proposé de mettre en commun, ultérieurement, nos réflexions sur chacun des axes proposés.

III. " HORIZONS ECOLOGIE " 

     "Horizons Ecologie" n’est ni un courant des Verts, ni un nouveau parti, mais une nouvelle dynamique pour dépasser le blocage actuel de l’écologie politique, et ouvrir l’écologie à de nouveaux acteurs, en se détournant de tout sectarisme. "Horizons Ecologie" veut contribuer à la refondation de l'écologie politique et rassembler tous les écologistes qui se reconnaissent dans ce projet, en proposant un cadre de débat et d'action.

     "Horizons Ecologie" s'adresse à tous les écologistes qui ne se sont pas reconnus jusqu'alors dans un parti, mais qui considèrent qu'un parti autonome, sur le plan national, est indispensable pour répondre aux enjeux écologiques, notamment les signataires du Pacte écologique, et à tous les écologistes qui ont fait le choix d'adhérer à un autre parti que Les Verts.   Il s'agit bien de revisiter le projet écologiste, de construire une nouvelle écologie: une écologie décomplexée, qui repense son corpus d'idées en cherchant la cohérence, l'efficacité et la lisibilité, une  écologie qui préfère la réalité à la pureté, ce qui ne l'empêche pas de rêver et de faire rêver, une écologie de l'action, et non pas une écologie donneuse de leçons que ce soit aux citoyens ou aux autres formations politiques… Le processus engagé est un processus de refondation de tous les écologistes, pas de rénovation des Verts ! 

     Quelques adhérents des Ecologistes du Calaisis ont déjà adhéré à cette association nationale et créeront un comité local dès que les instances nationales auront donné leur aval.

     L’adhésion (10 euros minimum) à Horizons Ecologie n’est pas obligatoire mais elle est vivement recommandée, si nous voulons contribuer efficacement à la refondation de l’écologie politique sur le plan national. Cette proposition est en adéquation avec les principes fondateurs des Ecologistes du Calaisis. Nous appeler pour obtenir le bulletin d’adhésion à H.E ou, pour les internautes, adhérer en ligne sur le site http://www.horizonsecologie.net/adherer.php

IV. NATURE SANS FRONTIERES (NSF)

     Philippe Hochart annonce la création d’une association inter-régions, « Nature Sans Frontières », dont l’objectif est de réunir autour de projets concrets les différents acteurs liés à la nature : naturalistes, chasseurs, environnementalistes, ornithologues. Projets : réhabilitation de sites naturels, entretien des zones humides, études sur les oiseaux, séances de baguage et d’observation… Cette association n’entre pas en concurrence des associations existantes (LPO, GON, etc). Elle offrira simplement des possibilités d’actions conjointes entre tous les acteurs de la nature, avec d’ailleurs parfois leur concours. Philippe invite les adhérents qui sont intéressés à rejoindre NSF.

____________________________________________________________________________________

BULLETIN D’ADHESION

NOM

PRENOM :

DATE DE NAISSANCE :

LIEU DE NAISSANCE :

ADRESSE :

TELEPHONE FIXE :

TELEPHONE PORTABLE :

E-MAIL :

PROFESSION :

Responsabilités syndicales, électives ou associatives :

ADHESION : 15 euros (20 euros pour un couple, 5 euros pour étudiants, chômeurs)

Bulletin à renvoyer aux ECOLOGISTES DU CALAISIS, 104 rue Léon Jouhaux, 62100 Calais

ou par email :     ecologistes.calaisis@free.fr

21:15 Publié dans Annonces | Lien permanent